6 conseils pour préparer la rentrée scolaire au secondaire

Par Sophie Djenandji

L’entrée dans le monde de l’école secondaire est une grande étape. Il s’agit d’un monde de découvertes et de défis qui forgeront la personnalité de votre adolescent! Il sera initié à de nouvelles matières et devra se faire des amis, mais surtout il devra faire face à des enseignants qui le chouchouteront beaucoup moins. Ses habiletés d’organisation seront mises à l’épreuve. Comme parent, il est normal de se sentir anxieux face à ces nouveaux défis. Voilà pourquoi nous avons cru bon vous faire part de quelques conseils pour bien préparer la nouvelle année scolaire!

 

Rentrée des classes

1. Reprendre graduellement l’horaire de l’école pour éviter un manque de sommeil

Il est normal d’adopter un horaire plus flexible pendant la saison estivale. Les jeunes en profitent pour décrocher et s’amuser! Plus l’été avance, il n’est pas rare qu’ils prennent l’habitude de faire la grasse matinée. Voilà pourquoi le retour à la réalité du cadran peut s’avérer pénible. Les carences en sommeil nuisent à la concentration et à la productivité des jeunes en classe. Selon le National Sleep Foundation, les enfants de 6 à 13 ans ont besoin de 9 à 11 heures de sommeil et les adolescents de 14 à 17 ans en nécessitent de 8 à 10 heures. Il est conseillé de reprendre un horaire dit plus normal dès la mi-août afin de régulariser le sommeil.

 

2. Responsabiliser son enfant en l’amenant à préparer la veille tout le nécessaire pour sa journée d’école du lendemain

Votre enfant doit prendre l’habitude de préparer son matériel scolaire, son lunch et ses vêtements avant d’aller au lit! De cette façon, il y a moins de risques d’imprévus et d’oublis pendant la préparation au petit matin. N’hésitez pas à utiliser des listes à cocher ou des rappels sur la tablette/le téléphone intelligent. Même si votre enfant grandit, il s’agit de moyens faciles et très efficaces à mettre en place!

 

Rentrée des classes

3. Adopter une routine pour le ménage scolaire

Les jeunes commencent l’année avec beaucoup de bonnes intentions pour tenir leur casier, leur bureau et même leur trousse à crayons en ordre. Plus l’année passe, les feuilles, les bouts de crayons et les morceaux de gomme à effacer s’accumulent jusqu’à ce qu’il soit impossible de retrouver le cahier de sciences pour l’étude de l’examen de vendredi! Vaut mieux prévenir que guérir! Dès la rentrée, identifiez une journée par semaine ou par deux semaines qui deviendra la journée « Reste calme et fais ton ménage! ».

 

4. Aménager un coin tranquille à la maison pour les devoirs et leçons

Impliquez votre jeune dans l’aménagement d’un coin où il se sentira bien. Il sera plus enclin à l’utiliser! Cet endroit doit être bien évidemment loin des distractions, mais près des ressources d’aide. Il est toujours pertinent que cet endroit soit facilement accessible pour vous afin que vous puissiez jeter un œil à votre jeune en plein travail. Ce n’est pas que vous ne lui faites pas confiance, mais…

 

5. S’assurer d’utiliser de bonnes méthodes de travail

Tenez-vous au courant de l’échéancier des évaluations et des remises de travaux de votre jeune. Dans le cas où vous remarqueriez que votre enfant accumule plusieurs oublis de matériel scolaire dans ses cours, des remises en retard, des devoirs non faits et j’en passe, n’attendez pas pour trouver une solution à la situation. Les difficultés en lien avec l’organisation sont une source importante des difficultés ou des échecs scolaires à l’école secondaire. N’hésitez pas à nous contacter afin de fixer une rencontre avec une orthopédagogue de notre équipe. Il suffit parfois que d’identifier les méthodes de travail et les stratégies d’étude propres à votre enfant. Vous trouverez des informations supplémentaires sur les éléments travaillés en orthopédagogie en cliquant ici.

 

6. Encourager votre jeune!

En vivant la transition primaire-secondaire, votre jeune aura à s’adapter à un tout nouveau milieu, à des enseignants moins maternants et à des exigences plus élevées. Une chose est certaine; plusieurs défis stimulants l’attendent et il en ressortira bien outillé. Par contre, il est facile d’oublier qu’à l’adolescence, les jeunes ont besoin plus que jamais qu’on les encourage. Soulignez chaque petite réussite afin que votre jeune sente qu’il est capable de surmonter les défis de l’école secondaire!

 

à propos